• inesaugot

Comment Équilibrer ses Hormones Naturellement

Dernière mise à jour : il y a 1 heure



Avant de commencer cet article, j'aimerais faire un rappel sur toujours vérifier ses symptômes et problèmes de santé avec un professionnel de la santé. C'est important de passer les tests nécessaires lorsque prescrit dans le but de recevoir un diagnostic clair avant d'entreprendre quelconques changements. Votre professionnel de la santé va être en mesure de vous guider sur la meilleure approche pour mieux répondre à vos besoin. Cet article est simplement de l'information et des connaissances que je souhaite partager et ne représentent pas un diagnostic ou encore un plan de traitement.



Que se passe-t-il lorsque les hormones d'une femme sont déséquilibrées? Lorsque les hormones féminines sont en déséquilibre, plusieurs symptômes peuvent se manifester comme un SPM difficile, des symptômes de pré-ménopause plus significatifs, des troubles de fertilité, une plus grande fatigue, des émotions à l'envers et une prise de poids.


En prenant des mesures pour améliorer l'équilibre hormonal, il est possible d'améliorer sa santé en général! Voici 6 astuces que vous pouvez suivre pour équilibrer le système hormonal de façon naturelle.


1. Prendre soin du foie


Lorsqu'on chercher à avoir un impact sur les hormones, il faut penser au foie. Le foie est responsable de traiter les ''vieilles'' hormones et d'autres molécules (comme des perturbateurs endocriniens venant des plastiques) dont le corps doit se débarrasser. Cet organ incroyable aide à maintenir l'équilibre entre les hormones nécessaires aux systèmes du corps et les hormones qui doivent être éliminées.


Lorsqu'il y a un excès de produits chimiques, d'hormones, de gras, des basses réserves en vitamines et minéraux, le foie ne peut pas fonctionner de façon optimale. Cela va avoir un impact sur les fonctions d'éliminations ce qui va causer plusieurs problèmes dans le corps, dont sur le système endocrinien.


C'est sans surprise qu'un régime avec des aliments sains, faibles en produits transformés, va assister le foie en lui donnant une excellente source de micronutriments. De plus, réduire les aliments malsains réduit par le même fait la quantité de matière grasse consommée, ce qui allège la charge du foie.


La consommation d'alcool devrait être également réduite pour améliorer la santé du foie sur le long terme.



2. Éviter les sucres raffinés et les édulcorants artificiels


On le sait déjà toutes, les sucres raffinés sont terribles pour la santé, mais c'est important de savoir pourquoi et leur lien avec les hormones des femmes. En effet, ces sucres peuvent avoir un lien de causalité direct avec le SPM! Les sucres raffinés augmentent l'inflammation dans le corps, ce qui perturbe l'équilibre hormonale en faisant monter l'insuline et le cortisol (hormone du stress). Lorsque ces hormones sont anormalement élevées, les autres hormones sont impactées.


Donc, au lieu de manger du chocolat, de la glace, des gâteaux et biscuits, essayez de vous concentrer sur des options plus saines comme des fruits entiers. Les fruits ont un type de sucre complétement naturel et contiennent une panoplie de nutriments bénéfiques pour le corps. De plus, les fruits entiers contiennent des fibres ce qui aide la digestion et le transit intestinal.


Les édulcorants ne sont pas géniaux non plus. Ils peuvent affecter la flore bactérienne des intestins, ce qui cause des troubles digestion et des problèmes d'absorption des micronutriments importants.




3. Manger des aliments riches en fibres


Les fibres ont un rôle essentiel dans l'élimination des ''vieilles'' hormones et des hormones en excès que le corps doit éliminer par les feces. Le foie libère ces hormones étiquetées pour les vidanges avec la bile et la présence de fibres aide à transporter la bile à travers les intestins jusqu'à évacuation finale. Lorsqu'il n'y a pas assez de fibres dans l'alimentation, le transit intestinal se fait au ralenti ce qui empêche une élimination adéquate des hormones.


Les fibres sont essentielles à la flore bactérienne et lorsqu'il en manque, de mauvaises bactéries peuvent se développer. Ces ''mauvaises'' bactéries ont la capacité de promouvoir la réabsorption des hormones étiquetées pour les vidanges qui se retrouvent donc de nouveau en circulation dans le système. Cela veut dire que le corps n'élimine pas les hormones en excès et le foie doit les trier de nouveau! Ce recyclage d'hormones n'est pas idéal car cela cause justement ces débalancements à la base de plusieurs troubles endocriniens.



4. Augmenter les légumes crucifères


Les ''cruci'' quoi vous dîtes? Les légumes crucifères sont des légumes de la famille des Brassicaceae. On retrouve dans cette famille le broccoli, le chou-fleur, les choux de Bruxelle, le chou frisé, le chou, le bok choy, l'arugula et le chou cavalier. Pourquoi ces légumes sont-ils si spéciaux? Ils contiennent une molécule qui se nomme indole-3-carbinol qui est un promoteur de réaction biochimique dans le foie pour favoriser les bons estrogènes, ce qui est très important dans l'équilibre hormonal! Beaucoup d'études montrent aussi les effets positifs ce cette molécule sur les cancers hormonaux-dépendants comme le cancer du sein et le cancer du col de l'utérus. Donc, consommez des crucifères à tous les jours!



5. Plantes médicinales pour l'équilibre hormonal féminin


Il y a de magnifiques plantes médicinales qui ont une affinité avec le système reproducteur féminin qui peuvent être utilisées pour améliorer l'équilibre de ses hormones.


Voici mes plantes préférées pour la femme:


Feuilles de framboisier (Rubus idaeus) Très commune et connue, les feuilles de framboisier en tisane contiennent beaucoup de fer, de calcium, de chlorophyle et des vitamines. C'est vraiment la plante de la femme car elle peut aider avec les SPM et les symptômes de ménopause. Elle régularise et harmonise le système reproducteur féminin. Finalement, elle aide aussi les reins à excréter les toxines, ce qui aide à nettoyer son système.


Racines de pissenlit (Taraxacum officinale) Pas directement une plante hormonale, la racine de pissenlit aider à supporter le foie et la digestion, ce qui indirectement a un impact sur l'équilibre hormonal. Autres propriétés: elle réduit la rétention d'eau et améliore la peau (un des symptômes du SPM).


Sauge (Salvia officinalis) Excellente pour la digestion, la sauge a aussi des molécules ''estrogen-like'' qui aident le système féminin. Traditionnellement, elle est utilisée pour les menstruations abondantes, mais peut aussi aider à harmoniser le cycle menstruel pour qu'il soit régulier. Dans le cas de la ménopause, la sauge aide à réduire les symptômes. C'est important par contre de noter qu'elle peut réduire la production de lait, donc à éviter durant l'allaitement!


Houblon (Humulus lupulus) Contenant aussi des molécules ''estrogen-like'', le houblon va aider à harmoniser les hormones et améliorer la libido. Contrairement à la sauge, il aide avec la lactation durant l'allaitement. Finalement, cette une plante calmante également, donc dans les cas d'une vie remplie de stress et de la difficulté à dormir, elle peut être intéressante.



6. Bien dormir


Le sommeil est extrêmement important pour l'équilibre des hormones et pas seulement des hormones de la femme. Lorsqu'on a un rythme de sommeil régulier avec suffisamment d'heures, l'hormone de stress ''cortisol'' diminue, ce qui régularise l'insuline et permet d'avoir un taux de sucre sanguin beaucoup plus stable. Cela veut dire une meilleure humeur et le contrôle du poids ce qui est un bonus.


Comme j'ai écrit plus tôt, les niveaux de cortisol et d'insuline vont avoir un impact sur l'équilibre des hormones de la femme. Par exemple, des taux élevés de cortisole vont diminuer la libido et altérer le cycle menstruel.


Dans le cas de l'insuline, une mauvaise hygiène du sommeil va promouvoir la résistance à l'insuline ce qui fait augmenter le taux sanguin de glucose, amène à la prise de poids et à l'inflammation. Prise de poids veut dire plus de tissus adipeux qui va produire des estrogènes, augmentant donc les taux d'estrogènes dans le corps et il y aura alors perturbation de l'équilibre hormonal naturel.



7. Réduire le stress dans la vie


Lorsque nous sommes stressées, le corps produit beaucoup de cortisol et d'adrénaline pour nous tenir en alertes et prêtes à affronter les dangers. C'est un bon mécanisme sur le court terme, mais lorsque cela s'étend sur le long terme, des problèmes vont commencer à faire surface.


Le stress va affecter l'alimentation car le cerveau va demander plus de calories pour répondre à la demande élevée en énergie. En général, c'est là que l'on fait les mauvais choix car la pizza sera beaucoup plus attirante qu'un bon plat maison de curry au légumes avec du tofu. En conséquence, cela va mener à la prise de poids et à une nutrition déficiente qui ne va pas soutenir les réactions biochimiques nécessaires pour métaboliser les hormones en excès et produire de nouvelles hormones.


Le stress va impacter le sommeil aussi. Des taux élevés de cortisol et d'adrénaline vont empêcher un repos réparateur et promouvoir l'insomnie. Comme dit plus tôt, un manque de sommeil va avoir un grand impact sur l'équilibre hormonal. Dans le fond, tout les facteurs sont interconnectés et c'est leur combinaison qui affecte les hormones.


Donc, il faut s'assurer de bien gérer son stress. La réduction du café et les exercices de respiration sont de bons outils pour cela. J'ai écrit un autre article qui peut être d'intérêt sur les huiles essentielles et l'énergie: Huiles Essentielles pour Booster l'Énergie.


Conclusion


Il y a plusieurs facteurs impliqués dans l'équilibre hormonal de la femme et heureusement qu'il y a pleins d'outils naturels qui peuvent être mise en place et utilisé! J'espère que vous avez apprécié cet article et trouvé l'information intéressante!


Inès



Note Importante

L'information partagée sur ce site est seulement à titre d'information générale et ne constitue pas des recommandations, un avis, un traitement ou un diagnostic médical. Toute information donnée n'est pas un avis médical et ne remplace pas l'avis d'un professionnel de la santé.
31 vues0 commentaire